juin 25, 2020

Magda Szabó première au Théâtre Pirosmarty

« Le beau jour lumineux » de Magda Szabó a été présenté le 25 janvier sur la scène principale du Théâtre Redmarty à Szekesfehérvár, dirigé par Bertalan Bagó.
Le jeu historique évoque la veille du jour où Vajk est devenu Stephen. La dernière nuit, il y aura des affrontements entre l’Est et l’Ouest, la promesse européenne et les racines fortes, père et fils. C’est une histoire millénaire, mais c’est aujourd’hui. Fiction, mais vrai. Le prince Gauze ouvre la voie du christianisme pour son fils et sa nation, et il n’a aucune idée qu’il scellera à jamais le sort des deux.

Le sens de l’humour et du langage moderne de Magda Szabó rend cette histoire vraiment contemporaine, qui la transforme ensuite en une pièce historique spectaculaire avec une chorégraphie forte.

La bataille entre le fils et le père, l’État de transition et la patrie forte se battent ici, et à la fin, ce n’est que la postérité qui peut juger qui a triomphé.

Le réalisateur Bertalan Bagó a édité un monde qui est très similaire à cet âge, mais aujourd’hui. « Ans le détail, c’est comme construire une cathédrale qui n’est pas encore terminée, juste ses murs et ses fondations, et la superstructure est sur le point d’être construite. J’ai fait avancer l’histoire parce que, depuis que nous sommes ici, il y a mille ans, il a toujours été question de savoir si nous appartenons à l’Occident ou à l’Est.

Sommes-nous un rempart à l’ouest ou sommes-nous vers l’est?

Magda Szabó a combiné dans sa langue, son vocabulaire et sa pensée les mille années qui se sont écoulées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *